02.38.44.51.25 abbaye@lycee-abbaye.fr

Livre d’Or

Laissez sur cette page, un commentaire (petit mot amical, souvenirs, anecdotes, moments marquants) à l’attention de Madame CHAREYRON, qui prendra sa retraite en août prochain, après 32 années passées en tant que chef d’établissement  à la tête du Lycée de l’Abbaye.

Mme CHAREYRON

Marie-Claude CHAREYRON
Chef d’établissement du Lycée de l’Abbaye
(1er août 1982 – 1er août 2014)

Bonjour,

Il me paraît à la fois proche et lointain le jour où j’ai commencé à diriger le lycée de l’Abbaye…..C’était le 1er août 1982 – beaucoup d’entre vous n’étiez pas nés- et je prends ma retraite le 1er août 2014 soit 32 ans après, jour pour jour (le hasard du calendrier).

Durant mes années de direction, vous êtes 3000 jeunes à avoir fréquenté les locaux de ce lycée, admirablement situé au bord de la Loire. des jeunes -peut être vous- m’ont dit que l’établissement ressemblait davantage à une grande maison qu’à un lycée.

Cette remarque correspond bien à ce que j’ai essayé d’accomplir durant ces trente deux ans de Direction. Bon nombre d’entre vous aviez été « cassés », dégoûtés du désir d’apprendre par l’Education Nationale. Je n’ai, malheureusement, constaté aucun progrès dans la capacité de l’Education Nationale à accueillir des jeunes qui refusaient « le moule » qui leur était imposé. J’ai moi-même souffert en tant qu’élève de ce modèle que les professeurs voulaient m’imposer. C’est pourquoi, j’ai accepté avec enthousiasme la proposition de diriger un lycée pro : je n’avais que 29 ans mais plein d’idées dans la tête.

En voici quelques unes que j’ai souhaité mettre en pratique :

– un élève est un jeune en devenir et rien n’est figé, fichu à 15 ou 16 ans ou plus. Il est avant tout un être humain unique et ne doit pas être réduit à des bulletins de notes qui seraient plus importants que ses désirs.

– chacun a droit à sa chance : c’est ce que j’ai voulu faire en vous accueillant malgré des relevés de notes- que vous ne souhaiteriez pas, parfois, pour vos enfants ! . J’ai toujours procédé ainsi et ne l’ai jamais regretté.

– le lycée de l’Abbaye est un nouveau départ : à vous de tracer votre parcours scolaire -avec l’aide des professeurs, surveillantes et de réussir à atteindre votre objectif professionnel.

– le lycée doit accueillir chaque jeune quels que soient sa couleur de peau, sa religion, son origine sociale, les revenus de ses parents, ses « bêtises » passées.

J’ai profondément aimé mon travail qui m’a permis de vous rencontrer avec vos « coups de gueule », vos sourires, vos peines, vos joies. Le contact quotidien avec votre jeunesse va me manquer.

Je serai très heureuse d’avoir de vos nouvelles, de répondre à un mot de votre part si vous le souhaitez. Je passe le relais à un professeur du lycée en lequel j’ai entière confiance pour respecter la démarche qui était la mienne.

Je ne serai plus présente physiquement au lycée mais vous ne serez jamais loin de mes pensées.

Je me permets de vous embrasser et de vous souhaiter une vie pleine de bons moments comme ceux, je l’espère, que vous avez passés au lycée de l’Abbaye.

Marie-Claude CHAREYRON