02.38.44.51.25 abbaye@lycee-abbaye.fr

Projet pédagogique

Depuis sa création dans les années 1920 par les Sœurs de la Charité, le lycée de l’Abbaye a toujours eu pour vocation d’accompagner les jeunes en difficultés. Il se veut un lycée à dimension familiale, offrant un cadre et un environnement sécurisants pour des élèves aux parcours scolaires et personnels parfois chaotiques.

Un lycée soucieux de l’avenir de chacun

Un lycée catholique d’enseignement ouvert à tous, quelle que soit son histoire, son origine, sa culture, sa religion. Nous croyons que la différence enrichit et que la tolérance de l’autre ne suffit pas. Nous avons l’ambition d’apprendre à vivre ensemble dans le respect, à entrer en vraie relation, en vrai partage, à nouer dialogue.

Notre établissement est ouvert à tous, conformément à la volonté de l’Église catholique de mettre à la disposition de tous ses orientations éducatives. Ainsi, notre établissement, par sa contribution au service éducatif de la Nation, rend un service d’intérêt général. C’est pourquoi, il est associé à l’État par contrat, dans le cadre de la loi Debré de 1959 et de la loi Rocard de 1984.

Ce projet, propre à notre établissement, fonde ses propositions éducatives sur la vision chrétienne de la personne humaine, partagée par tous les établissements catholiques. La dimension sociale de la personne implique que l’École prépare chacun à la vie civique et à l’engagement. Le projet d’établissement comprend notamment un parcours citoyen, permettant de découvrir et de vivre les valeurs de la République. La liberté, l’égalité et la fraternité ne peuvent se construire que dans un espace où chacun peut partager sa culture et exprimer ses convictions dans la connaissance et le respect de celles d’autrui.

La liberté de conscience et la liberté de religion, défendues par l’Église catholique, sont aussi garanties par le principe de laïcité. Cela crée le cadre nécessaire aux échanges et au dialogue indispensables pour fonder un projet de société commun.

Un accompagnement bienveillant des élèves, souvent au parcours scolaire chaotique. La dimension familiale de l’établissement permet à chacun de se connaître, d’avoir sa place et une proximité avec les éducateurs (enseignants et personnels d’encadrement). Bienveillance n’est pas mollesse. Nous avons le souhait de donner un caractère professionnel à la formation. Exigence professionnelle et cohérence des actes avec les paroles sont donc une priorité à nos yeux. Ce sont des atouts favorisant l’insertion des jeunes dans le monde professionnel.

Une formation qui ne veut pas se limiter à l’acquisition de savoirs, savoirs-faire, mais qui a la volonté d’être aussi une formation humaine. Chaque personne étant unique et formant un tout, nous souhaitons accompagner les jeunes dans leur construction personnelle tant sur le plan de la connaissance que sur ceux de la relation à soi, aux autres, au monde, y compris dans sa dimension spirituelle, afin de les aider à devenir des adultes responsables, s’engageant dans la société.